Définition du stress

Définition du stress : ce que vous ne savez pas sur le stress, et que vous devez savoir à tout prix…

Qu'est-ce que le stress ? Voilà une question importante à se poser avant de vouloir gérer ou supprimer son stress. Car mieux comprendre cette réaction physiologique nous permet de mieux la gérer. Voyons donc une définition du stress ainsi que ses 3 composantes.

Qu'est-ce que le stress ?

More...

Le stress. Voilà un mot bien (trop?) populaire de nos jours et qu'on trouve sur presque toutes les lèvres. Même les enfants en parlent de nos jours. Ce qui montre que ce phénomène touche aujourd'hui presque toute la population.

Mais qu'est-ce que vraiment le stress ?

Dans cet article, je vais vous donner la définition du stress et vous dévoiler ses trois composantes pour vous aider à mieux comprendre ce phénomène.

Je vous demande donc de vous accrocher jusqu'à la fin parce que vous allez découvrir de nouvelles choses fort utiles pour votre mieux-être personnel.

Commençons !

Qu'est-ce que le stress ?

Le stress est la réponse de l'organisme face à une situation difficile à laquelle il doit s'adapter. Il peut être causé à la fois par des situations négatives ou positives.

Lorsqu'il est stressé, l'organisme se met en mode ‘‘attaque ou fuite’’, générant des hormones dans le sang. Ces hormones donnent au corps plus d'énergie et de force – ce qui peut être une bonne chose si le stress est causé par un danger physique, ou une situation où l’on a besoin de plus d'énergie et de motivation.

Mais cela peut être une mauvaise chose si le stress est une réponse à une situation que notre énergie et nos forces ne peuvent pas influencer. C'est pourquoi on parle de bon ou de mauvais stress, selon le cas.

Je vais vous dévoiler un mythe que la plupart des gens entretiennent: le stress n'est pas forcément une mauvaise chose.

Qu’est-ce que le bon stress ?

Le bon stress, ou encore le stress positif, est également connu sous le terme eustress*. C'est un type de stress léger que les gens expérimentent régulièrement.

Le terme eustress est le fruit du Dr Hans Selye qui fut un excellent endocrinologue hongrois. Il est mondialement reconnu comme le "pionnier" de la recherche sur le stress.

Au lieu de les « ronger », il les inspire et les propulse dans l'accomplissement d'une tâche ou d'un objectif donné. En effet, les recherches ont montré que l'eustress permet de renforcer et améliorer réellement le fonctionnement du cerveau cognitif.

En principe, il ne se manifeste que sur une courte période. Cela permet au corps de bien gérer la situation donnée sans s'affaiblir.

Le bon stress (eustress) se produit au cours des événements et des moments où l'on a besoin d'un degré de motivation supplémentaire pour arriver à bout de certains objectifs: remporter une compétition, affronter un danger, réaliser un projet important, réussir un examen,...

Le bon stress se distingue généralement par une excitation associée à l'identification et à la gestion de l'obstacle auquel on fait face.

Il est de loin différent du mauvais stress qui ne procure pas un sentiment de bien-être et propulse, par contre, le corps et l'esprit dans un cercle vicieux. Malheureusement, c'est cette forme de stress qui est la plus fréquente dans notre société.

Qu'est-ce que le mauvais stress ?

Le mauvais stress peut également être qualifié de ‘‘détresse’’. Il est caractérisé par sa chronicité ou sa capacité à nuire à votre bien-être quotidien, et à vous empêcher de réaliser les tâches que vous devez entreprendre.

Ce type de stress, s'il n'est pas géré, peut être extrêmement nuisible pour votre santé.

Le système immunitaire du corps peut être affecté par le mauvais stress ... ce qui peut augmenter les risques de maladies telles que le rhume, la toux, et la grippe. Dans le pire des cas, le système digestif et le système reproducteur peuvent être touchés.

Les recherches scientifiques lient également le mauvais stress à des maladies comme la dépression, la prise de poids, les maladies cardiaques, et la perte de mémoire.

Le mauvais stress peut être causé par plusieurs facteurs. Les plus courants sont un environnement de travail négatif, les problèmes relationnels, et les problèmes sociaux comme la perte tragique d'un membre de famille ou d'un ami proche...

Heureusement, il existe plusieurs techniques pour gérer son stress de manière efficace et durable. En les découvrant et les appliquant, vous allez gagner en mieux-être et en épanouissement personnel.

Vous êtes probablement en train de vous demander :

mais comment faire pour savoir que je suis atteint d'un mauvais stress ?

La meilleure solution est d'apprendre à identifier les symptômes du stress. Une fois que vous les connaîtrez, vous serez mieux préparés à contrer toute éventualité.

Maintenant que vous connaissez la définition du stress, je vais vous dévoiler ses trois composantes.

Les trois composantes du stress

Pour mieux comprendre le stress, il est indispensable de découvrir les trois éléments qui le composent. Ces trois éléments sont les mêmes qu'il s'agisse du bon ou du mauvais stress.

  1. L'agent du stress (ou le déclencheur). Un événement d'ordre physique, mental, social ou émotionnel se produit, et l'organisme doit s'y adapter.
  2. La réaction de stress. Lorsque vous recevez l'alerte de votre cerveau, des réactions physiologiques s'ensuivent immédiatement pour vous aider à vous adapter à la situation que vous affrontez.
  3. L'attitude. C’est l’attitude que vous adoptez face à la situation stressante. Dans la plupart des cas, cette attitude est négative poussant le sujet à un cercle vicieux où il devient difficile de s’en sortir.

Conclusion

Le stress est un phénomène qui touche la plupart des gens.

Quand on en est victime, la meilleure solution est d’utiliser de bonnes stratégies pour s’en libérer le plus rapidement.

Parce que le stress que vous expérimentez aujourd’hui peut avoir des conséquences à long terme sur votre état de bien-être général.​

Vous avez aimé ? Partagez !

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply:
id, Nullam velit, vulputate, leo. lectus ante. quis quis, eget sem,